Pour en modifier l’aspect et donner un coup de jeune à son escalier, il est tout à fait possible de l’habiller avec de la moquette. De plus, la moquette posée dans un escalier permet d’absorber les bruits de pas des personnes.

 

 

 

 

 

 

La gamme des moquettes est très large : pour faire le bon choix, gardez en tête les spécificités d’une pose dans un escalier. Il convient de choisir une moquette de qualité, pour usage intense par exemple, car elle sera très fréquemment sollicitée lors des nombreuses montées et descentes d’escaliers quotidiennes. De même, il peut être intéressant de choisir une moquette antidérapante, pour prévenir les risques de chutes, notamment lorsque des enfants ou des personnes âgées occupent le logement.

Pour la pose, la première étape consiste à mesurer la longueur de moquette nécessaire, depuis le haut de l’escalier : ajoutez à cette mesure la somme de la profondeur d’une marche, la hauteur de la contremarche, et la profondeur du nez de marche, multipliée par le nombre de marches. Par précaution, prenez soin de prévoir une marge d’erreur. Si vous avez un escalier tournant, il faut prendre la profondeur de marche à l’endroit le plus large. Deux types de pose sont possibles pour habiller un escalier de moquette : la pose tendue et la pose collée.
Dans le premier cas, il faut fixer la moquette sur la première marche en partant du haut, avec des pointes tapissier. On déroule ensuite la moquette, en la tendant sur chaque marche à l’aide d’un outil spécial nommé « coup de genou » : il faut alors la clouer dans l’angle nez de marche/contre marche, ainsi que dans l’angle contre marche/marche suivante. Il est aussi possible de maintenir la moquette en place avec des barres décoratives, plutôt que de la clouer.

La pose collée s’avère plus facile à réaliser et plus abordable. Elle suit la même méthode en partant du haut, mais il faut  encoller auparavant les marches et le dossier de la moquette à l’aide d’un peigne à encoller cranté. Si votre escalier  présente des marches tournantes, il est possible de couper la moquette à chaque marche et de faire la jonction des deux  bouts sous le nez de marche, pour qu’elle soit invisible.

Côté déco :

Chaude et douce au toucher, la moquette est un bon revêtement pour escalier : elle permettra de choisir couleur et motifs à sa convenance, pour un intérieur unique. Pour habiller son escalier, on prendra soin de privilégier une moquette de qualité.

La moquette saxony, à mèches longues et épaisses, est réalisée en velours coupé, avec un fil retors qui lui permet de casser le rendu uniforme : cela lui confère un aspect méché très décoratif. Ce type de moquette, excellent isolant thermique et acoustique, convient parfaitement dans un escalier.

Enfin, si vous souhaitez une ambiance plus authentique et naturelle, le sisal est fait pour vous : ce revêtement de sol peut parfaitement être posé sur un escalier, lui apportant un style original, évoquant un certain exotique et une ambiance de vacances…. Il apportera une atmosphère bord de mer très agréable quand on a envie de vacances !. Le jonc de mer, quant à lui, est déconseillé dans un escalier car il s’avère glissant à l’usage.

Retrouvez nos moquettes ici

Share This

Share This

Share this post with your friends!